Le Massif de Vire et son auréole métamorphique (Bocage normand)
Magmatisme cadomien

Localisation des sites
La granodiorite cadomienne

Le contact granodiorite-cornéennes

Filons dans les cornéennes
L'auréole de métamorphisme Les cornéennes

Exploitation de la granodiorite de Vire

Le bocage virois - Paysage granitique

La ville de Vire est bâtie essentiellement sur les cornéennes, en bordure du massif de granite qui s’étend très largement au sud.
Les cornéennes et la granodiorite de Vire, vestiges de la chaîne cadomienne érigée entre 600 et 550 millions d’années, appartiennent au socle cadomien du massif armoricain, et plus particulièrement au domaine de la Mancellia qui s’étend entre les synclinaux paléozoïques de la zone bocaine au Nord et de Laval au Sud.
Ce "granite" de Vire a été très exploité comme matériau de construction et pour les travaux de viabilité (pavés et bordures de trottoir) ; une seule carrière est encore en exploitation, à Saint-Michel-de-Montjoie.
Date de création : 02/2009
Dernière modification : 10/2009