Carrière de la Roche-Blain, dite de "Fief-nouvel", à Fresney-le-Puceux (près de Laize-la-Ville)
Synthèse
Signification sédimentologique du flysch : l'abondance du matériel détritique responsable de la formation du Flysch de la Laize (plusieurs milliers de mètres), témoigne de l'importance de l'érosion de reliefs continentaux érigés lors de l'orogenèse cadomienne (cordillère constantienne). Le granoclassement et la présence de figures de courant indiquent que le dépôt de matériel détritique est lié à des courants de turbidité. Ceux-ci sont des courants non permanents chargés de matériaux, déclenchés par des glissements de terrain et des séismes affectant la marge océanique (plateau et talus). Les matériaux accumulés en bordure du plateau et sur le talus peuvent ainsi s'écouler en masse et se répandre en grandes étendues au pied du talus, dans la plaine abyssale. Le dépôt de chaque séquence correspond à un moment très bref (existence très temporaire d'un courant de turbidité).