La Pointe de la Hague : Baie d'Ecalgrain et Anse du Cul Rond
Traces de trois orogenèses, icartienne, cadomienne et varisque

 Traces de trois orogenèses dans le socle de la Hague (d'après J. Le Gall)

Situé dans la partie Nord du Massif armoricain, sur la côte Nord et occidentale du Cotentin, la pointe de La Hague est un site géologique qui permet de retracer l'histoire de trois chaînes de montagnes :
- deux chaînes précambriennes, la chaîne icartienne édifiée vers 2 milliards d'années et la chaîne cadomienne entre 650 et 540 millions d'années
- une chaîne paléozoïque, la chaîne varisque ou hercynienne érigée vers 300 millions d'années.
Sur les reliefs aplanis de ces trois chaînes, des dépôts de loess et de heads, d'âge quaternaire, témoignent d'un climat péri-glaciaire.

Le contact entre le Socle Cadomien et la Série Paléozoïque dans la Baie d'Ecalgrain

Les Roches les plus anciennes de France dans l'Icartien de la Baie du Cul Rond


Localisation des sites
Coupes géologiques
Panorama 360°
Panorama 360° Plein écran
Les formations quaternaires de la baie d'Ecalgrain - Témoins de périodes glaciaires
Quaternaire
La série sédimentaire paléozoïque et les filons de la baie d'Ecalgrain - Orogenèse varisque Silurien
Ordovicien
Cambrien
Magmatisme filonien - Orogenèse varisque Filons de lamprophyre
Filons de dolérite
Sill de microgranite
Le magmatisme de l'anse de Cul-Rond et de la baie d'Ecalgrain - Orogenèse cadomienne granodiorite

L'Icartien gneissifié de l'anse de Cul Rond - Orogenèse icartienne - Les roches les plus anciennes de France : plus de 2 milliards d'années

orthogneiss
paragneiss
 
Microphotographies roches métamorphiques
roches magmatiques
Objets tectoniques compartiments faillés
faille normale dans le paléozoïque
plis dans le paléozoïque
 
Synthèse
 

Modifié : 04/2017