Auréole proximale du Massif d'Athis - Les Cornéennes - Page 1
Massif d'Athis (Suisse Normande)

Sous l’effet du flux de chaleur émis par la mise en place du magma granitique, les sédiments encaissants (grès et schistes du flysch briovérien) ont été métamorphisés sur environ 2 km de largeur formant ainsi une auréole de thermo-métamorphisme autour de la granodiorite d’Athis ; cette auréole est constituée, à proximité immédiate de la granodiorite par des cornéennes et au-delà par des schistes tachetés. Les cornéennes peuvent être observées dans la vallée de la Vère ainsi que dans deux carrières abandonnées de la vallée du Casse-cou.

Page 1 : Les Cornéennes, dans la vallée de la Vère

Bloc de cornéenne
La roche est particulièrement dure, compacte et non fissile ; la cassure a un aspect corné.
Les cornéennes proviennent de la recristallisation complète des roches du flysch briovérien sous l’effet de la chaleur ; les cristaux formés sont de petite taille, sans orientation préférentielle et fortement engrenés les uns dans les autres.
A survoler

Cornéenne à cordiérite (vallée de la Vère)
Les taches sombres visibles sur les cassures fraîches correspondent à des grains de cordiérite (silicate d’alumine). Ici, l’abondance des grains de cordiérite marque les anciens lits silteux, riches en minéraux argileux (silicates d’alumine hydratés), du flysch briovérien métamorphisé.

Cornéenne rubanée
Le rubanement, souligné par des variations de teinte du gris au violacé, reflète l’hétérogénéité de la roche-parent qui a subi le thermo-métamorphisme. Ces cornéennes se sont formées aux dépens des siltites à fines lamines plus ou moins quartzeuses du flysch briovérien.

Affleurement de cornéennes, vallée de la Vère
Des cornéennes massives affleurent en bordure de route (D17) à proximité de la granodiorite, en amont de la Petite Suisse, face à l’entrée de l’usine de bâtonnets ouatés. Elles sont débitées par de grands joints verticaux, comme la granodiorite.

Affleurement de cornéennes, en bord de route à l’aval de la Petite Suisse, vallée de la Vère.
Le rubanement globalement vertical (visible sur la cassure) indique que les bancs de cornéennes sont redressés verticalement.
A survoler

Affleurement de cornéennes, vallée de la Vère
Les cornéennes sont débitées par de grands joints verticaux ; ces plans verticaux peuvent correspondre à des surfaces de bancs (si les plans coïncident avec des changements de lithologie) ou à des plans de fractures semblables à ceux qui découpent la granodiorite.

 

Carrière du Plafond (Carrière des 3 vallées, Commune de Ste Honorine-la-Chardonne), vallée de la Vère
Le front de taille, très fracturé, n’est pas accessible. Ce secteur de la carrière est en voie de comblement..
Les cornéennes sont concassées et broyées pour la production de granulats destinés principalement aux travaux de viabilité. Dans l’auréole métamorphique du massif d’Athis, cette carrière est la seule où l’exploitation est maintenue (en 2009).

Auréole proximale du Massif d'Athis - Les Cornéennes - Page 1
Massif d'Athis (Suisse Normande)