@

La Baie du Mont-Saint-Michel
Substratum Briovérien et Sédimentation actuelle

Le site du Mont-Saint-Michel résulte du comblement sédimentaire holocène d’une baie façonnée dans un substratum briovérien constitué de flysch plissé et traversé par des batholites granitiques intrusifs (granodiorite et leucogranites).
Le site est mondialement connu en tant que modèle de sédimentation estuarienne macrotidale. On peut y étudier de nombreuses structures et figures sédimentaires, en particulier les tidalites, séquences caractéristiques des milieux marins soumis à un régime de marées.

Partie orientale de la baie du Mont-Saint-Michel, du Couesnon au cap de Granville


Le substratum briovérien de la baie au Grouin du Sud


Carte géologique, Situation et Accès
Holocène
Sédimentation actuelle
Système estuarien
Tangue et tidalites
Cordons coquilliers et récifs d'hermelles
Littoral sableux au S de Carolles
Substratum briovérien Leucogranites cadomiens Le Mont
Tombelaine
Briovérien sédimentaire Rive Sud-Est, Grouin du Sud P1 - P2
Rive ouest, Cancale
Géologie et paysage

Sources bibliographiques

Cartes géologiques :
- Doré F., Dupret L., Lautridou J.P., Hommeril P. (1988) Carte géol. France (1/50 000), feuille Granville (172) - Orléans : BRGM. Notice explicative par Doré F., Dupret L., Lautridou J.P., Hommeril P. (1988, 55p.)

- Guide Géologique Normandie-Maine  Dunod  Paris 2ème édition 2006
- DREAL - Inventaire du Patrimoine Géologique de Basse-Normandie (2011-2014)
- Guide Géologique - Manche – L. Baillet, J. Avoine, L. Dupret, Omniscience, BRGM éditions, Société géologique de France, Association Patrimoine géologique de Normandie

La tangue en bordure des fleuves Sée et Sélune réunies

Dernière modification : Juillet 2022