De Granville à Coutances (Manche)
Sédimentation actuelle - Havre de Regnéville - Page 1

Situé sur la côte ouest du Cotentin, au nord de Granville et du havre de la Vanlée, le havre de Regnéville correspond à l’estuaire de la Sienne, fleuve côtier long de 76 km environ, et de son affluent la Soulle. Plus vaste que celui de la Vanlée, ce havre est en partie urbanisé (Regnéville) et modifié par l’Homme qui a extrait de la tangue et a construit une jetée.

Le havre de Regnéville –Vue d’ensemble
Le havre est partiellement fermé par l'importante flèche sableuse de la pointe d'Agon, et par une digue et un cordon dunaire, au Sud de Regnéville. A l’intérieur de l’estuaire, la Sienne divague dans des sédiments sableux bordés de schorres. L’influence des marées se fait sentir jusqu’au Pont de la Roque situé à environ 8 km de l’embouchure.
Vue aérienne prise vers le Nord, à marée basse (année 2011)
A survoler

Partie aval du havre de Regnéville
La flèche sableuse (à gauche) progresse du Nord vers le Sud. Les bancs de sable qui prolongent la flèche sableuse repoussent le lit de la Sienne vers le Sud, ce qui provoque l'érosion du littoral au niveau du cordon dunaire, au Sud.
Vue aérienne prise vers l‘Est à marée basse (année 2011)
A survoler
Le cordon dunaire, rectiligne et large d’une centaine de mètres, est en grande partie recouvert de parcelles agricoles. Il isole de la mer le Marais du Nord, inondé aux grandes marées.
La jetée qui part de l’extrémité du cordon dunaire a été construite pour canaliser le chenal de la Sienne.
Vue aérienne prise vers l‘Est, à marée basse (année 2015)
A survoler
Cordon dunaire vu de la plage au Sud de la jetée
Ces dunes sont de formation récente ; elles sont postérieures à un lit tourbeux qu’elles recouvrent et qui est daté de 1270 ans après J.C.
Face à la mer, le cordon dunaire est soumis à l’érosion littorale. Il est provisoirement stabilisé par des oyats.
cordon dunaire Le cordon dunaire est tronqué par l’érosion à son extrémité nord.
Flèche sableuse de la pointe d’Agon    
Cette flèche résulte de l’action des houles dominantes de secteur NW, responsables d’une dérive littorale vers le Sud.
Vue aérienne prise vers le Nord, à marée basse (année 2011)
La flèche sableuse progresse du Nord vers le Sud en repoussant le chenal de la Sienne. Dans la flèche, se développe un système dunaire constitué de plusieurs dunes parallèles orientées Nord-Ouest – Sud-Est.
Vue aérienne prise vers le Sud  (année 2010)
A survoler
Des galets affleurent à la faveur de l’érosion, au fond d’un chenal qui longe la flèche sableuse. Ils appartiennent à un ancien cordon littoral construit lors de la remontée du niveau de la mer liée au réchauffement du climat à l’Holocène (transgression flandrienne). Ils ont été recouverts ensuite par la flèche sableuse ainsi que par les dunes.
A survoler
Les galets de l’ancien cordon littoral offrent un échantillonnage des roches qui constituent les terrains briovériens et paléozoïques de l’arrière pays.
Pointe d’Agon  - Vue d’ensemble
La pointe s’est formée par l’addition de cordons dunaires successifs qui témoignent de l’évolution permanente du littoral. La station balnéaire de Coutainville est construite sur ce cordon dunaire littoral.
Vue aérienne prise vers le Nord (année 2015)
A survoler
Au débouché du havre, délimité par la flèche sableuse et le cordon dunaire, la zone intertidale est occupée par un éventail de sédiments sableux, constituant un delta de marée. Les sédiments sont des sables fins biolithoclastiques.
Vue aérienne prise vers le Sud, à marée basse (année 2015)
A survoler

De Granville à Coutances (Manche)
Sédimentation actuelle - Havre de Regnéville - Page 1