De Granville à Coutances (Manche)
Erosion littorale - Page 1 - Falaise de Granville

Dans les secteurs exposés à l’érosion, la côte subit de nombreux désordres qui représentent une menace pour les habitations des zones urbanisées.
Dans les zones littorales basses, bordées de dunes (Hauteville, Montmartin-sur-Mer), le trait de côte tend à reculer ;  dans les zones littorales hautes, les falaises (Granville) sont soumises aux éboulements.
De nombreux ouvrages de protection ont été construits pour limiter les effets de l’érosion littorale.

Falaise nord de Granville
Les remparts de la vieille ville sont bâtis au sommet de falaises hautes de 30 à 40 mètres, façonnées par l’érosion littorale. Ces falaises subissent l’assaut des vagues à marée haute.
A survoler

Falaise nord sous le rempart de la vieille ville
Au départ de la descente sur la grève du Nord, un panneau apposé sur le rempart avertit les promeneurs du danger d’éboulement de la falaise.
A survoler

Sous les remparts nord de la vieille ville, la base de la falaise, plus sombre, est creusée par l’action répétée des vagues.
A survoler
La falaise présente une zone dépourvue de végétation sur toute sa hauteur sous le rempart de la place d’armes. Cette zone correspond à un éboulement relativement récent.
Construit dans une zone basse, au pied de la Haute ville, le casino de Granville est protégé de l’action destructrice de la mer par une digue construite en granodiorite cadomienne.
Au Nord-Est du casino de Granville, une large digue et des ouvrages de maçonnerie protègent la falaise et les villas qui la surmontent. Cette digue se termine juste après l’accès au Musée Christian Dior, à la limite entre les communes de Granville et de Donville-les-bains.

Au-delà de l’extrémité nord de la digue et avant le cimetière bordé de murs, la falaise présente un éboulement assez récent qui a mis la roche à nu sur toute la hauteur de la falaise.

Vue prise en 2014

Eboulements dans la falaise de part et d’autre de la pointe du Lude, au nord de la digue (soulignés ici par des flèches jaunes)
A titre de prévention, un enrochement a été mis en place devant la falaise au niveau du cimetière et du musée Christian Dior.

Vue aérienne oblique, année 2009
A survoler

A Donville-les-Bains, depuis la rampe d’accès à la mer jusqu’à la pointe du Lude, la falaise présente des risques d’éboulement.
Un éboulement de la falaise a mis à nu une surface structurale dans les grès et conglomérats de la Formation de Granville (Briovérien). Une partie des matériaux éboulés s’est accumulée à la base de la falaise, une autre partie a été déblayée par la mer. Un panneau de mise en garde a été placé à proximité, sur les rochers qui constituent la base de la falaise.
Dans la partie sud de Granville, la falaise se poursuit jusqu’à Saint-Pair. Elle présente des désordres que l’on  peut observer depuis le belvédère placé sur la route littorale D911.
Au lieu-dit le Fourneau, des maisons construites en haut de la falaise sont menacées par l’érosion littorale. Elles sont actuellement protégées par un enrochement destiné à stabiliser la base de la falaise.
Enrochement édifié en haut de plage pour diminuer l’énergie des vagues et préserver ainsi le bâtiment situé au sommet de la falaise.

De Granville à Coutances (Manche)
Erosion littorale - Page 1 - Falaise de Granville