De Granville à Coutances (Manche)
Formation rubannée de Saint-Pair - Briovérien inférieur - Page 4 - Déformations varisques

Fortement plissés lors de l’orogenèse cadomienne à la fin du Précambrien (fin du Briovérien, vers 540 Ma) , les Schistes rubanés de Saint-Pair ont été affectés par une deuxième orogenèse, qui aboutit à l’édification de la chaîne de montagnes varisque, au cours du Paléozoïque (Carbonifère, vers 300 Ma).
Ainsi, aux déformations cadomiennes, bien visibles (et décrites dans la page précédente), se superposent les effets plus discrets de la tectogenèse varisque, que l’on peut observer sur l’estran rocheux ou dans la falaise : une schistosité de fracture orientée N110, des kink-bands ou plis en chevrons, des décrochements conjugués dextres N110 et senestres N20, associés à des flexures et des joints de tension quartzifiés. 
On attribue aussi à la tectogenèse varisque des failles inverses N60 à fort pendage vers le Nord qui provoquent le chevauchement vers le sud du Briovérien inférieur (dont les Schistes de Saint-Pair) sur le Briovérien supérieur. Ces failles seraient liées à une réactivation d’anciens accidents cadomiens.

Plis en chevrons (ou kink-bands)
Ces plis à charnière anguleuse, d’échelle centimétrique, se sont formés lors de la tectogenèse varisque. Ils sont orientés autour d’une direction moyenne N50.

Schistosité de fracture varisque
Acquise lors de la tectogenèse varisque, cette schistosité se manifeste par des fractures parallèles orientées N110. Elle recoupe les charnières des plis cadomiens orientés N60 à N80.
A survoler

Schistosité de fracture varisque
Les plans de stratification, notés S0, sont orientés N60. Les plans de schistosité, notés S1, sont orientés N110.
A survoler

Banc découpé en tronçons par la schistosité de fracture varisque
La schistosité de fracture varisque s’exprime mieux dans les faciès fins, abondants dans les affleurements situés près de la cale de Saint-Nicolas plage.
Filons de quartz plissés
Ces microplis, d’échelle millimétrique à centimétrique, se sont formés au cours de la tectogenèse varisque.
A survoler
Microplis et schistosité de fracture associés
Les microplis et la schistosité de fracture obéissent à la même contrainte de compression, celle qui s’est exercée lors de la tectogenèse varisque.
A survoler
Extrémité de charnière de pli cadomien décalée par une petite faille au rejet centimétrique.
Le déplacement des deux compartiments de part et d’autre de la faille indique un décrochement dextre.
A survoler
Une faille, orienté N20, recoupe les Schistes rubanés.
Le déplacement des deux compartiments de part et d’autre de la faille indique un décrochement senestre.
A survoler
Joints de tension quartzifiés, liés à la tectogenèse varisque

Faille inverse attribuée à la tectogenèse varisque (Extrait de la carte géologique à 1/50 000, feuille de Granville)
Limitant la Formation des Schistes de Saint-Pair au sud, une faille inverse orientée N 60, à fort pendage vers le Nord, provoque le chevauchement vers le Sud des Schistes de Saint-Pair (Briovérien inférieur) sur la formation du Thar (Briovérien supérieur).

Terrains du Briovérien supérieur
b3b Formation du Thar
b3a Formation de Granville

Terrains du Briovérien inférieur
b2c Formation d’Hacqueville
b2b Formation de Saint-Pair
A survoler

De Granville à Coutances (Manche)
Formation rubannée de Saint-Pair - Briovérien inférieur - Page 4 - Déformations varisques