Le Lias - Calcaires du Pliensbachien
Carrière de Laize-la-Ville (ex Géopark) - Sud de CAEN


Débutant par un conglomérat mince à petits galets épars, les calcaires du Pliensbachien (Lias) marquent le début de la transgression jurassique sur les vestiges de la chaîne varisque érodée. Ils sont accessibles à l’observation dans le talus de la route 562 (dangereuse pour les groupes, le bas-côté étant étroit).

Les calcaires du Lias sont presque horizontaux ; ils affleurent au sommet du front de taille, sur 2 à 4 mètres d’épaisseur.

Bien stratifiés, les calcaires liasiques se présentent en bancs décimétriques jaunâtres, parfois proéminents, avec quelques interlits marneux. Près de la surface, la stratification est perturbée par la gélifraction ou masquée par des enduits calcitiques.

Des blocs éboulés de calcaire liasique sont visibles sur la plate-forme herbue de la carrière ; ils se reconnaissent à leur patine rousse et leur cassure beige rosé ou jaunâtre.

Les calcaires liasiques du front de taille contiennent souvent des petits grains ferrugineux.
A survoler

Echantillon de calcaire liasique
Ce calcaire biomicritique contient une pointe de rostre de bélemnite. Il appartient à la formation  des Calcaires à bélemnites d’âge pliensbachien.
A survoler

Une ammonite du Pliensbachien
Les calcaires liasiques du front de taille ont fourni des fossiles qui ont permis de leur attribuer un âge. La présence de cette ammonite, Acanthopleuroceras valdani, donne un âge Pliensbachien aux calcaires de la base. Les calcaires du sommet du front de taille appartiennent au Domérien (autre étage du Lias).

Le Lias - Calcaires du Pliensbachien
Carrière de Laize-la-Ville (ex Géopark) - Sud de CAEN