Le Site des Vaches Noires
Morphologie des falaises
 Vue d'avion sur Houlgate, à l'extrémité ouest du site des Vaches Noires.
La partie basse de la ville est construite sur les Marnes de Dives ( Callovien supérieur) et la partie haute, sur les Marnes de Villers (Oxfordien inférieur) qui forment le coteau. Les constructions du sommet du plateau, en arrière plan, sont bâties sur la craie cénomanienne.
 Sur la bordure littorale du plateau du Pays d'Auge, l'action conjuguée des eaux de ruissellement et de la mer entretient une coupe naturelle où on distingue trois grands ensembles morphologiques :
- 1 - Au milieu, la falaise argileuse jurassique (Oxfordien inférieur) grise, d'environ 40 m de hauteur, entaillée de ravins parallèles entre eux, couronnée par une corniche calcaire (Oxfordien moyen). Des coulées de boue progressent dans les ravins.
- 2 - Au dessus, un replat broussailleux, chaotique, plus ou moins large, formé par les sables glauconieux gorgés d'eau de la base du Crétacé. Il est dominé par la corniche crétacée formée par la craie cénomanienne et située en retrait vers l'intérieur des terres.
L'eau, qui émerge de cette zone instable, est responsable des glissements et de la formation des coulées de boue.
- 3 - A la base, au niveau de la plage, une "fausse terrasse", épais bourrelet argileux, résultant de la coalescence des coulées de boue, dont le front est en permanence sapé par l'action de la mer.
Vaste glissement : le panneau glissé qui avance sur la plage a laissé la place à une niche d'arrachement en forme de cirque.
Ce glissement est situé entre les deux chemins qui vont du plateau vers la plage, depuis Auberville et La Bruyère.
Image commentée
  Le Chaos d'Auberville : La falaise cénomanienne est située en retrait, elle domine le Chaos d'Auberville, zone humide et mouvante, envahie par la végétation, formée par les sables glauconieux de l' Albien et la base du Cénomanien.

Mécanisme de formation des coulées

Des glissements se produisent dans les versants de tout le Pays d'Auge ; en effet celui-ci présente la même succession stratigraphique que les falaises des Vaches Noires: craie cénomanienne avec nappe phréatique perchée surmontant la série jurassique argileuse par l'intermédiaire des sables glauconieux albiens.

  Le Site des Vaches Noires
Morphologie des falaises