Port-en-Bessin
Bajocien - Les pertes karstiques de l'Aure

Carte topographique
Après un trajet nord-sud au cours duquel elle traverse la ville de Bayeux, l’Aure rencontre un escarpement formé par les Marnes de Port surmontant le Calcaire à spongiaires ; cet escarpement, d’une cinquantaine de mètres de hauteur et orienté est-ouest (parallèle au littoral), barre l’accès à la mer. L’Aure longe ce relief sur une longueur de trois kilomètres puis se ramifie en plusieurs bras aboutissant à des pertes où les eaux s’infiltrent dans le karst du Calcaire à spongiaires. Les eaux karstiques traversent les reliefs du Sud vers le Nord et rejoignent la mer par les résurgences du platier rocheux de Port-en-Bessin. En aval, à l’Ouest, l’Aure inférieure est alimentée principalement par de petits cours d’eau orientés nord-sud ; elle reçoit le surplus des eaux de l’Aure pendant les périodes de crue.
Carte à survoler 
Localisation de la perte Tourneresses, dans l'arrière pays de Port-en-Bessin.
Située sur la commune de Maisons, sur la rive gauche de la route départementale D6 menant à Port-en-Bessin, elle se trouve à l’extrémité d’un bras de l’Aure.

Image à survoler
Localisation des pertes de Fosse Soucy, dans l'arrière pays de Huppain.
Située aussi sur la commune de Maisons, à 500 m à l’ouest de la perte Tourneresses, elle se trouve en contrebas du carrefour de la route départementale D123 avec la route D100, au Sud de la butte orientée est-ouest culminant à 63 m. Elle est facilement accessible et le Comité Régional de Spéléologie de Normandie y a installé un panneau d’information sur le karst et le cours souterrain de l’Aure.

Image à survoler
Au pied d’une ligne de relief orientée est-ouest, l’Aure se ramifie en plusieurs bras sinueux qui aboutissent dans des dolines (Tourneresses et Fosse Soucy), cuvettes de dissolution où les eaux se perdent en pénétrant dans le karst du Calcaire à spongiaires.
Image à survoler
Le bras principal de l’Aure aboutit en cul-de-sac dans la doline de Fosse Soucy où les eaux de la rivière disparaissent complètement de la surface. Cette doline résulte d’un effondrement karstique dans la Formation du Calcaire à spongiaires. La route départementale D100 peut être fermée à la circulation temporairement pour cause de risques d’effondrement de l'extrémité ouest de la doline. En période de pluies, l’eau peut remplir complètement la doline et même déborder dans les prés et champs avoisinants.
Image à survoler

Le Calcaire à spongiaires, où se développe le karst, affleure dans l’escarpement du bord nord de la doline de Fosse Soucy , sous la départementale D123 ; cet affleurement, visible depuis la rive gauche (rive sud) de l’Aure n’est pas accessible.

Au-delà de Fosse Soucy, vers l’Ouest (en bas à droite), l’Aure n’existe plus en surface : en effet, on ne la retrouve pas de l’autre côté de la route D 100. Cependant, on peut suivre la trace d’un cours intermittent dans les champs et prairies le long de la départementale D123, au pied de la butte 63 m (au premier plan sur la photo). En effet, en période de crue (débit supérieur 9 m3/s), le réseau souterrain n’absorbe plus la totalité du débit et le surplus s’écoule en surface en inondant la route D 100 ; l’Aure utilise alors un cours superficiel et rejoint l’Aure inférieure 700m en aval en direction de Etreham (à l’Ouest).
Fosse Robert
Le long de la D123, l’Aure inférieure serpente dans le Calcaire à spongiaires en suivant la butte (borne 63 m) de la Tour du Baron, orientée est-ouest et formée par les Marnes de Port. Le cours de la rivière est jalonné de dolines plus ou moins remplies d’eau selon la saison.
La Formation du Calcaire à spongiaires, est parcourue par de nombreuses diaclases (fractures) qui facilitent l’infiltration et la circulation de l’eau ; l’eau souterraine circulante dissout le calcaire et élargit progressivement les fissures. Il en résulte un réseau de cavités souterraines appelé karst. Les eaux de l’Aure empruntent ce réseau, orienté N-S, pour traverser les reliefs orientés E-O, avant de se jeter dans la Manche au niveau des résurgences de Port-en-Bessin. Le réseau souterrain fait l’objet d’une exploration par le Comité Régional de Spéléologie de Normandie (plus de 5 km de galeries reconnues).
extrait du panneau du Comité Régional de Spéléologie de Normandie
L’Aure s’enfonce dans le karst à la faveur d’une faille, orientée est-ouest, qui relève le Calcaire à spongiaires dans le compartiment Sud. Son parcours souterrain lui permet de traverser les deux reliefs successifs avant de déboucher 3 km en aval sur le platier de Port-en-Bessin.
extrait du panneau du Comité Régional de Spéléologie de Normandie

Port-en-Bessin
Bajocien - Les pertes karstiques de l'Aure