Port-en-Bessin - Formation des Marnes de Port
Les Marnes de Port (sensu stricto) - Bathonien inférieur et moyen

Vue générale de la falaise depuis la digue (côté est)
Au-dessus des Couches de passage de l’estran supérieur se développent les Marnes de Port sensu stricto, qui affleurent dans leur intégralité dans la falaise.
La partie abrupte sombre (10 à 12 m) correspond au membre inférieur des Marnes de Port, constitué par des alternances de marnes et calcaires argileux. Au-dessus, le talus herbu, affecté par de nombreuses loupes de glissement, est constitué par le membre moyen plus marneux (environ 20 m). Le membre supérieur (6 à 8 m) plus calcaire et plus résistant, est inaccessible à l’observation.
Base du membre inférieur des Marnes de Port
Des bancs calcaires plus ou moins espacés s’intercalent dans les marnes grises à noires du membre inférieur des Marnes de Port.
Détail du membre inférieur des Marnes de Port
Le Membre inférieur de la Formation des Marnes de Port est une alternance de marnes gris sombre et de calcaires argileux gris clair. Le passage des bancs calcaires aux interbancs marneux est progressif ; par contre la limite inférieure des bancs calcaires est nette.
Ensemble du membre inférieur des Marnes de Port
Le membre inférieur coïncide avec la partie abrupte de la falaise. La moitié supérieure de la falaise présente une séquence stratocroissante : de bas en haut, les bancs calcaires deviennent plus fréquents et plus épais. Au sommet de la séquence, le double banc calcaire constitue un niveau repère parfois en surplomb, qu’on peut suivre tout le long de la falaise à l’Est ; la surface supérieure du deuxième banc du doublet est une surface durcie identifiée sous le nom de Surface d’Arromanches 2. Cette surface correspond à une discontinuité sédimentaire et elle marque, ici, la limite entre le Bathonien inférieur et le Bathonien moyen.
Les bancs calcaires intercalés dans les marnes grises du membre inférieur se suivent en continu le long de la falaise abrupte couronnée par le doublet calcaire terminal.
Membre supérieur des Marnes de Port
A proximité du cap Manvieux, la partie terminale des Marnes de Port, de couleur gris sombre, contraste avec les calcaires bioclastiques jaunâtres qui la surmontent (Formation des Calcaires de Creully, prolongement latéral des Calcaires de Saint-Pierre-du-Mont).L’enrichissement de la formation en bancs calcaires lui confère une résistance suffisante pour donner un profil vertical à la base de la falaise.

Port-en-Bessin - Formation des Marnes de Port
Les Marnes de Port (sensu stricto) - Bathonien inférieur et moyen